vide-grenier

Publié le par mathilde bluedesk

bel arbre      Aujourd'hui je tente de m'inscrire à un vide-grenier, non loin de chez moi. Comme cela n'a rien d'insurmontable, je pense que je vais y arriver. Le but est de se débarasser de petite choses encombrantes, qu'on ne voudrait quand même pas jeter. Du nettoyage, grâce à  une activité ponctuellement ouverte à l'autre, qui soit dit en passant est souvent radin, prêt de ses sous etc... (ce ne sera pas le premier vide-grenier que je fais). Il est évident qu'on ne va pas faire des achats dans un vide-grenier pour gaspiller ses sous. On ne va pas non plus y vendre pour se faire un revenu supplémentaire..

      Donc finalement tout est bien, pourvu qu'il ne pleuve pas. Je m'interroge cependant sur le véritable intérêt de cette activité, puisqu'en rentrant le soir on verra l'appartement tout aussi encombré, et des invendus qu'il faudra bien finir pas mettre à la poubelle, ou, mieux, à donner à quelque organisme bienfaiteur.

      Tout cela n'a aucun rapport avec la photo que j'ai choisie de mettre aujourd'hui à côté de mon article, sauf que le désordre (naturel) peut s'ordonner. N'est-ce pas aussi l'enseignement du vide-grenier? 

Commenter cet article